lundi 13 mars 2017

Ça c'est passé samedi après-midi







Jacqueline nous a transportés dans un conte traditionnel, Nicole nous a conté un kamishibaï, et Catherine nous a amusés avec un tapis de lecture et des marionnettes.

Crocodile, éléphant, serpent, singe, girafe, et petit oiseau de toutes les couleurs ont enchanté les enfants.

Nous essayons de programmer d'autres contes pour le mois de juin.

















Acquisition Roman policier


Bondrée d'Andrée A. Michaud

A l'été 67, une jeune fille disparaît dans les épaisses forêts entourant Boundary Pond, un lac aux confins du Québec rebaptisé Bondrée par un trappeur enterré depuis longtemps. Elle est retrouvée morte, sa jambe déchirée par un piège rouillé. L'enquête conclut à un accident : Zaza Mulligan a été victime des profondeurs silencieuses de la forêt. Mais lorsqu'une deuxième adolescente disparaît à son tour, on comprend que les pièges du trappeur ressurgissent de la terre et qu'un tueur court à travers les bois de Bondrée.

Une écriture raffinée au service d'atmosphères angoissantes et de subtiles explorations psychologiques, dans la plus pure tradition de "Twin Peaks" de David Lynch.

Acquisitions romans


L'appel de Portobello road de Jérôme Attal

En pleine nuit, Ethan reçoit un appel téléphonique étrange. Au bout du fil, il reconnaît la voix de ses parents disparus depuis deux ans. Après avoir pris de ses nouvelles, sa mère raccroche sur ces mots : " Dis à ta soeur qu'on pense à elle tous les jours. " Le problème, c'est qu'Ethan est fils unique. C'est le début d'une folle aventure...

Un secret de famille tombé du ciel. Un compositeur de chansons. Des nuits parisiennes et le vacarme de la solitude. Une décision à prendre. Une fille au bout de la route. Deux pom-pom girls originaires de Tchéquie. Une fête monstre sur la route de Mons. Une tarte au riz partagée avec le fantôme d'une star du rock. De la porcelaine anglaise. Comme est la vie. Fragile et robuste à la fois. Et une ode à l'amour au tournant de chaque page.



L'effroi de François Garde



Quand, un soir de première à l’Opéra Garnier, Louis Craon, chef de renommée internationale, fait le salut nazi et lance un « Heil Hitler », la stupeur est si grande que personne ne bouge dans la salle. Personne, sauf un altiste, Sébastien Armant, qui le premier se lève et tourne le dos au chef en signe de contestation. Il entraîne à sa suite tout l’orchestre et le public. Le chef bat en retraite et disparaît. En quelques secondes, ce geste spontané et presque involontaire transforme Sébastien Armant en héros. Pour les médias français, il devient « l’homme qui a dit non ». Les images de la représentation, filmée en direct, circulent dans le monde entier. Le musicien jusqu’ici inconnu est invité de plateaux télé en émissions radio et se laisse emporter dans un tourbillon de sollicitations incessantes, fasciné par l’univers qu’il découvre. Quand soudain un mystérieux groupe extrémiste revendiquant le geste de Craon le prend pour cible, il voit définitivement son existence lui échapper. Racontant au jour le jour le quotidien d’un homme dont l’existence bascule, L’effroi pose de manière originale la question de l’obéissance et de l’héroïsme ordinaire.




La vie volée de Martin Sourire de Christian Chavassieux

La reine Marie-Antoinette a longtemps désespéré d’être grosse. Pour combler son manque d’enfants, elle adopte des orphelins. Comme ce garçon recueilli au bord d’une route qu’elle prénomme Martin. Mutique et solitaire, il gagne très vite une réputation de sauvage. C’est au hameau, près du Petit Trianon, qu’il grandit, vacher d’une ferme modèle où la reine se rêve bergère. Mais est-ce vraiment la place de Martin ?

Du château de Versailles à la grouillante rue parisienne, des cuisines d’un restaurant de luxe aux massacres en Vendée, Christian Chavassieux nous guide dans la tourmente révolutionnaire. D’une langue lyrique, forte en émotions et en sortilèges, il ressuscite des années décisives où l’espoir se mêle aux trahisons.

On ne peut pas lâcher ce roman d’apprentissage, qui suit un fils de la patrie à la recherche de son identité.





No Home de Yaa Gyasi

XVIIIe siècle, au plus fort de la traite des esclaves. Effia et Esi naissent de la même mère, dans deux villages rivaux du Ghana. La sublime Effi a est mariée de force à un Anglais, le capitaine du Fort de Cape Coast. Leur chambre surplombe les cachots où sont enfermés les captifs qui deviendront esclaves une fois l’océan traversé. Effi a ignore que sa soeur Esi y est emprisonnée, avant d’être expédiée en Amérique où des champs de coton jusqu’à Harlem, ses enfants et petits- enfants seront inlassablement jugés pour la couleur de leur peau. La descendance d’Effia, métissée et éduquée, connaît une autre forme de souffrance : perpétuer sur place le commerce triangulaire familial puis survivre dans un pays meurtri pour des générations.

Navigant brillamment entre Afrique et Amérique, Yaa Gyasi écrit le destin d’une famille à l’arbre généalogique brisé par la cruauté des hommes. Un voyage dans le temps inoubliable.













samedi 4 mars 2017

NOUVEAUTÉ À LA MEDIATHÈQUE


Nouveauté à la médiathèque


L'heure du conte
Autour du monde

avec des contes, des raconte-tapis, des kamishibaïs
par Catherine Boyer-Monot

Samedi 11 mars 2017

15 heures

Animation proposée à la médiathèque de Ponthévrard
gratuite et ouverte à tous les enfants





N'hésitez pas à téléphoner (06 82 17 66 56) envoyer un Email ou venir à la Médiathèque pour plus d'informations 

lundi 20 février 2017

L'heure du jeu


L'HEURE DU JEU

MARS 2017

Proposée par l'équipe de la médiathèque

Samedi 4 mars 2017

De 10h30 à 11h30

Sur inscription

Date limite d’inscription : mercredi 1er mars 2017


Cette animation proposée à la médiathèque est ouverte à tous les enfants de 3 à 11 ans

Sur inscription obligatoire :
à la médiathèque
par mail à mediatec-ponthevrard@orange.fr 
par téléphone au 06 82 17 66 56. 

Les enfants de 3 ans à 5 ans devront être accompagnés d'un adulte.





mardi 31 janvier 2017

Acquisitions romans policiers


Canicule de Jane Harper

Traduit de l’anglais (Australie) par Renaud Bombard

Kiewarra. Petite communauté rurale du sud-est de l’Australie. Écrasée par le soleil, terrassée par une sécheresse sans précédent. Sa poussière. Son bétail émacié. Ses fermiers désespérés.
Désespérés au point de tuer femme et enfant, et de retourner l’arme contre soi-même ? C’est ce qui est arrivé à Luke Hadler, et Aaron Falk, son ami d’enfance, n’a aucune raison d’en douter. S’il n’y avait pas ces quelques mots arrivés par la poste :
Luke a menti. Tu as menti. Sois présent aux funérailles…
Revenir à Kiewarra est la dernière chose dont Aaron a envie. Trop vives sont encore les blessures de son départ précipité des années auparavant. Trop dangereux le secret qu’il a gardé pendant tout ce temps. Mais Aaron a une dette, et quelqu’un a décidé que le moment est venu de la payer…

« Ce thriller incendiaire enfonce ses griffes dans votre cœur dès son premier chapitre perturbant, et ne vous lâchera plus. » 




De force de Karine Giebel

Elle ne m'aimait pas. 
Pourtant, je suis là aujourd'hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j'ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet. 
Car moi, j'ai voulu l'aimer. De toutes mes forces. 
De force. 
Mais on n'aime pas ainsi. 
Que m'a-t-elle donné ? 
Un prénom, un toit et deux repas par jour. 
Je ne garderai rien, c'est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j'ai vu le jour un 15 mai. 
De mère indigne. 
Et de père inconnu. 

Lorsque j'arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d'entrer. 
En allumant la lumière, je reste bouche bée. 
Pièce vide, tout a disparu. 
Il ne reste qu'un tabouret au centre de la pièce. J'essuie mes larmes, je m'approche. 
Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l'enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales. 
Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés. 
Je voulais savoir. 
Maintenant, je sais. 
Et ma douleur n'a plus aucune limite. 

La haine. 
Voilà l'héritage qu'elle me laisse. 



Message sans réponse de Patricia MacDonald

« Bonjour Eden. Tu me manques. On peut se parler ? Appelle-moi. »

Il est tard lorsque Eden, jeune éditrice new-yorkaise, reçoit ce message de sa mère, Tara. Leurs relations sont distantes depuis que celle-ci a refait sa vie avec un homme de treize ans son cadet dont elle a eu un petit garçon, Jeremy. Pour Flynn Darby, séduisant diplômé de Harvard, Tara a tout quitté : sa fille, son mari, leur maison. Quitte à payer le prix fort : affronter la rancune d Eden et devoir élever un enfant atteint d une maladie génétique très grave.
En décidant de ne pas répondre, Eden n imagine pas un instant qu elle n entendra plus jamais la voix de sa mère : le lendemain, Tara se suicide après avoir tué Jeremy... Rongée par la culpabilité, Eden n a d autre choix que de se mettre en danger pour connaître la vérité. Peu à peu, elle découvre un aspect de sa mère qu elle ignorait mais aussi la personnalité étrange de Flynn...

Virtuose du suspense psychologique, Patricia MacDonald explore les secrets et les fêlures du passé au fil d une intrigue redoutable.





Toxique de Niko Tackian

ELLE POURSUIT UN BUT. ELLE EST TOXIQUE.

Elle aime saboter la vie des autres. Elle n'éprouve aucune empathie. Elle poursuit un but. Elle est toxique.
Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes.
À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.


mercredi 25 janvier 2017

Acquisitions documentaires


Dis-moi qui tu aimes je te dirai qui tu es de Marc Pistorio

Etes-vous heureux en couple ou accumulez-vous les relations sans lendemain ? Vous montrez-vous plutôt fusionnel ou distant avec votre conjoint ? Avez-vous été un enfant aimé et cajolé, ou alors négligé ? De récentes études montrent que l'attachement amoureux se construit dès la plus tendre enfance : il prend racine dans le rapport affectif avec les parents et se perpétue à l'âge adulte dans la relation de couple. La qualité de ce lien est donc cruciale. S'il a été sécurisant, les relations amoureuses seront équilibrées. S'il a été insécurisant, vous ressentirez de l'anxiété ou vous chercherez à éviter l'intimité relationnelle. Fort heureusement, ce verdict n'est pas sans appel et il est possible de corriger sa trajectoire afin de construire une relation sereine et durable. Dans cet ouvrage, l'auteur explique les fondements de cette théorie et vous permet de déterminer votre style d'attachement et celui de votre partenaire. Il présente des conseils pour établir un bilan de ses relations amoureuses et faire des choix éclairés. En apprenant à mieux communiquer avec votre conjoint et à prévenir les situations conflictuelles, vous mettrez fin aux répétitions douloureuses du passé.




Libérez votre cerveau d'Idriss Aberkane
Il existe des prodiges capables de calculer la racine soixante treizième d'un nombre à cinq cents chiffres en moins de trois minutes. Ils ont pourtant le même cerveau que nous. Alors, comment font-ils, ceux qui pensent plus vite, qui se concentrent plus longtemps ou bien développent une mémoire phénoménale ? Ils utilisent leur cerveau de façon différente et harmonieuse, selon des principes " neuroergonomiques " : ainsi, de même que l'on pose des poignées sur des valises trop lourdes pour les soulever sans peine, on peut donner des poignées à nos objets mentaux pour les manipuler plus facilement. Dans cet ouvrage ambitieux, foisonnant d'exemples, Idriss Aberkane nous entraîne à la découverte de notre matière grise, nous révélant ses capacités et ses limites, ses points aveugles et ses ressorts inattendus.







Un tandem amoureux sur les routes du monde d'Angélique Capaldi et Lionel Brunier

« Lionel avait un rêve : découvrir les routes du monde à vélo. Lorsque nous nous rencontrons, en 2009, son rêve devient le mien. Nous quittons alors Nancy, place Stanislas, le 3 juillet 2011, des étoiles dans les yeux, et avec un seul but : nous évader et parcourir notre belle planète à la force de nos gambettes ! 3 ans, 4 continents, 49 pays, 62 000 kilomètres, des moments de vie hors du commun, une expérience unique au rythme de nos coups de pédales, à la découvertes des cultures, des paysages et des rencontres exceptionnels. »











Acquisitions romans jeunesse






En difficulté avec la direction de Cherub, l'agent James Adams est envoyé dans un quartier défavorisé de Londres pour enquêter sur les activités obscures d'un petit truand local. Mais cette mission sans envergure va bientôt mettre au jour un complot criminel d'une ampleur inattendue...






Le milliardaire Joel Regan règne sur la secte des Survivants. Et derrière les prophéties fantaisistes du gourou se cache une menace bien réelle... L'agent James Adams, 14 ans, reçoit l'ordre d'infiltrer le quartier général du culte.
Saura-t-il résister aux méthodes de manipulation mentale des adeptes ?




CHERUB est un département ultrasecret des services de renseignement britanniques composés d'agents âgés de 10 à 17 ans.








Acquisitions romans


Article 353 du code pénal de Tanguy Viel

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d'être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l'ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec. Il faut dire que la tentation est grande d'investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu'il soit construit.



Beaux rivages de Nina Bouraoui

C est une histoire simple, universelle. Après huit ans d amour, Adrian quitte A. pour une autre femme Beaux rivages est la radiographie de cette séparation.

Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d amour.
Les larmes rassemblent davantage que les baisers.

J ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour ceux qui pensent qu ils ne sauront plus vivre sans l autre et qu ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l amour triomphera toujours. En cela, c est un roman de résistance.

Celle qui fuit et celle qui reste d'Elena Ferrante


Après L'amie prodigieuse et Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste est la suite de la formidable saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d'histoire italienne et d'amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila. Pour Elena, comme pour l'Italie, une période de grands bouleversements s'ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s'annoncent, les mouvements féministes et protestataires s'organisent, et Elena, diplômée de l'Ecole normale de Pise et entourée d'universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d'amour et de haine, telles deux soeurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix. Celle qui fuit et celle qui reste n'a rien à envier à ses deux prédécesseurs. A la dimension historique et intime s'ajoute même un volet politique, puisque les dix années que couvre le roman sont cruciales pour l'Italie, un pays en transformation, en marche vers la modernité.





Dans la paix des saisons de Christian Signol

Surmonter les séquelles d’une grave maladie, changer le cap de sa vie… A sa sortie de l’hôpital, Mathieu n’a qu’une idée en tête : quitter Paris, se réfugier dans le Quercy auprès de ses grands-parents qui l’ont élevé jusqu’à l’âge de douze ans. Rien n’a changé dans la petite maison à deux pas de la rivière où Paul et Louise luttent, chacun à sa façon, contre la marche d’un siècle qui les rejette. Le vieux maréchal-ferrant continue de forger des fers que personne n’achètera. L’ancienne sage-femme, qui a dû renoncer à exercer, s’est plongée dans la médecine des plantes. Porté par leur humanité généreuse, leur énergie farouche, leur obstination à être heureux malgré tout, Mathieu retrouve petit à petit la force, le courage et l’apaisement qu’il était venu chercher au pays de son enfance. L’amour et la sagesse de ces êtres qui lui sont chers vont lui permettre d’entrevoir la promesse d’une existence différente, plus féconde, d’un bonheur qu’il croyait à jamais perdu. Avec ce beau livre, véritable hymne à la vie, Christian Signol s’affirme une fois encore comme un des grands romanciers de la consolation. Chez lui, l’espoir, le combat, et la victoire sur le destin qu’ils autorisent, sont toujours magnifiés par la splendeur du monde. Des grandes sagas populaires (La Rivière Espérance) aux œuvres plus intimistes (La Grande Ile) ou inspirées par la vie de ses aïeux (C’était nos familles), Christian Signol est un maître de la littérature populaire, au sens le plus noble du terme, un conteur hors pair dont le succès ne se dément pas. 



Le huitième envoyé de Renato Baretic

Ah, la Croatie, et ses îles paradisiaques… ! Un émissaire est envoyé sur Terzola, l’île la plus isolée de la mer Adriatique. Sur place, à peine l'eau et l'électricité, pas un seul réseau téléphonique ni de connexion Internet, deux églises mais pas de prêtre. Sa mission, et punition : organiser, en tant qu’émissaire du gouvernement croate, des élections locales. Ses sept prédécesseurs ont échoué. Homme politique découvrant les dialectes et coutumes pour le moins farfelus de cet îlot quasi oublié, réussira-t-il à honorer ses fonctions ? Vous ne rêverez plus jamais de passer vos vacances isolés dans le dernier phare de Croatie.




Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi

Printemps 1981, dans une cité d'un "quartier" de Toulouse, un rebeu atypique qui s'idéalise en poète de la racaille escalade une montagne nommée "baccalauréat" : du jamais vu chez les Sarrasins. Sur la ligne incertaine et dangereuse d'une insaisissable identité, le parolier-chanteur de Zebda raconte une adolescence entre chausse-trape et croc en jambes, dans une autofiction pleine d'énergie et de gravité, d'amertume ou de colère, de jubilation et d'autodérision.


















mardi 10 janvier 2017

L'atelier d'écriture du 16 décembre

Quelques textes écrits par les participants de l'atelier d'écriture du 16 décembre 2016
rappel du thème " La gourmandise"





Après-midi d'été

Les belles framboises du jardin de ma belle-mère ! Il fait beau et chaud et les gros fruits rouges, veloutés me tentent. J'en détache un, délicatement. Un régal!!!!Plaisir fugace car une voix me rappelle qu'il faut cueillir et faire une tarte pour toute la famille. Belle -Maman prépare une belle pâte sablée, sa spécialité me dit-elle. Les fruits duveteux attendent dans le bol.La pâte tapisse le moule, bien épaisse insiste-t-elle car c'est meilleur ! Puis on cuit à blanc c'est-à -dire sans les fruits. On étale des haricots pour éviter les boursouflures de la pâte. Je suis les opérations avec attention car je suis néophyte. La pâte enfin refroidie, recouverte d'une crème pâtissière, les fruits prennent leur place dans le moule. On saupoudre de sucre glace. Tout est prêt pour le régal mais....quand la part arrive dans mon assiette, seules les framboises m'attirent ! J'essaie d'être discrète et de les déguster sans la pâte mais.....la crise familiale est proche ! Une si bonne pâte !!!





                                                Soleil couchant dans le garrigue 

Les vignes sur les coteaux, l’ombre du figuier,
le soleil encore fort décline un peu, l’odeur du thym et la lavande est omniprésente,
le pastis est déjà versé dans les verres, le feu de sarment de vigne commence à crépiter,
les énormes moules de Bouzigues ouvertes sont disposées sur les grilles et recouvertes d’aiguilles de pin,
Voilà, les braises sont prêtes !
les moules dessus, les aiguilles de pin brûlent, il se dégage une odeur de résine,
C’est cuit ! Bon appétit !
l’eau iodée des moules crépite en petites bulles,



mercredi 4 janvier 2017

Acquisition documentaire


Les lois naturelles de l'enfant de Céline Alvarez

L'enfant naît câblé pour apprendre et pour aimer. Chaque jour, les neurosciences nous révèlent son incroyable potentiel, sa capacité à se nourrir du monde pour former son intelligence. Pourtant, par manque d'information, nous imposons à l'enfant un système éducatif inadapté aux leviers naturels de son jeune cerveau, qui l'empêche d'apprendre qui freine l'apprentissage et n'encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40% d'entre eux sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. 

Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en « zone d'éducation prioritaire » et « plan violence », à Gennevilliers. Elle a respecté les « lois naturelles de l'enfant » et les résultats ont été exceptionnels. A la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90% de moyenne section, étaient lecteurs et affichaient d'excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales.

Ce livre fondateur révèle une autre façon de voir l'enfant et de concevoir son éducation à la maison et à l'école. Céline Alvarez explique de manière limpide les grands principes scientifiques qui sous-tendent l'apprentissage et l'épanouissement. Elle partage son

expérience, les activités qui peuvent aider les enfants à développer leur potentiel, ainsi que la posture appropriée de l'adulte.

La révolution de l'éducation est possible.

Acquisition roman policier


Le cri de Nicolas Beuglet

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre...

Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l'hôpital semble si peu à l'aise avec l'identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?

Pour Sarah, c'est le début d'une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l'île de l'Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.

Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d'un journaliste d'investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort...

Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d'une science dévoyée, transformée en arme fatale.